Culture Pyrénées-Atlantiques

La chanteuse basque Anne Etchegoyen prépare son 3e Olympia

La chanteuse basque Anne Etchegoyen prépare son 3e Olympia(P.Sabathié – Sud Oest, 21/12/16) – Et un, et deux, et trois… Anne Etchegoyen revient à l’Olympia?! Le 27 février prochain, la chanteuse basque présentera au public parisien le résultat de près de deux ans de travail, ponctué par un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle.
C’est le fruit de cette introspection qu’elle a mis en parole et en musique sur un nouveau disque de douze chansons. L’album « Compostelle, du Pays basque à Saint-Jacques » sortira le 3 février chez Universal. “Il raconte en musique mon chemin, ma quête spirituelle, indique Anne Etchegoyen. J’explique chaque chanson qui correspond à un moment de mon pèlerinage, il s’écoute comme on lit un journal de bord.”
“Happée par la salle”
On se souvient qu’à l’automne 2015, Anne Etchegoyen était partie de chez elle à Saint-Palais pour emprunter la voie des pèlerins, réaliser à la fois un rêve et relever un défi. Pour elle et pour sa passion. Un pèlerinage qui s’achève dans une salle de spectacle. Comme un aboutissement.
Un troisième concert dans cet antre parisienne légendaire, après ses débuts en 2009 en compagnie de nombreux amis du Pays basque, “une très belle fête dans un Olympia complet”. “Pour les gens de notre métier, c’est un peu comme jouer au Milenium Stadium quand tu es rugbyman.”
Anne Etchegoyen se souvient de cette “sensation bizarre quand tu entres en scène, tu montes et t’es bien, tu te sens comme happée par la salle”. Une sensation retrouvée en 2013 lors de son duo avec Patrick Fiori, et qu’elle espère bien revivre en février prochain.
Ce soir-là, elle sera accompagnée du Chœur des voix basques, des txistulari, txanbelari, et txalapartariak (instruments traditionnels), la chorale d’enfants de l’ikastola Paz de Ziganda (de Pampelune), de Patxi Garat, Jose et Jonathan Pisa (flamenco). Ainsi que la compagnie de danse moderne Aukeran de Saint-Sébastien.
De Pampelune à Paris
« J’ai rencontré les enfants de l’ikastola Paz de Ziganda de Pampelune durant mon pèlerinage (100 mètres à l’écart des chemins à l’entrée de Pampelune, Camino frances). Nous avons déjà partagé deux scènes ensemble et ils sont présents sur trois chansons de mon disque », explique l’artiste basque. Patxi Garat intervient en duo dans l’album et a participé à l’écriture d’autres titres.
« J’ai également déjà fait deux concerts avec la troupe de danse moderne Aukeran qui accompagnera par la danse certains titres du concert », ajoute-t-elle.
Une chanson dans la plus pure tradition est aussi au programme avec les voix de chœur d’hommes, un orgue, et Anne Etchegoyen dans la collégiale de Zenarruza (Camino del Norte). « Ce sera sans doute la première fois qu’une chorale de Pampelune sera présente à l’Olympia », note la chanteuse basque.
Le public ne devrait pas s’y tromper, d’autant que le concert est organisé pendant le Salon de l’agriculture. Une terre fertile pour un public conquis et curieux.

P.Sabathié – Sud Oest, La chanteuse basque Anne Etchegoyen prépare son 3e Olympia

Abonnez-vous à notre chaîne

Onda International Facebook page