International Société

Union européenne. 2017, l’année de la rage

Union européenne. 2017, l’année de la rage(Le Courrier International, 30/12/16) – “2017 : l’année de la colère européenne”, titre The Spectator. “Après les turbulences de 2016, une année de calme ne ferait pas de mal à l’Europe. Mais elle n’en aura point”, prévoit le journal britannique. Car “il y aura des élections dans quatre États membres fondateurs du projet européen, et dans chacun de ces pays, des forces populistes eurosceptiques sont en marche” : aux Pays-Bas, en France, en Allemagne et en Italie, même s’il n’est pas encore sûr que les Italiens soient appelés aux urnes en 2017.

L’hebdomadaire rappelle que “le crash financier hante toujours la politique européenne”, puisqu’il a mené à “une importante stagnation du niveau de vie”. De plus, les citoyens européens subissent “l’immigration mondiale”, considérée par The Spectator comme “le deuxième choc”. Par conséquent, les citoyens se sont “déconnectés [de la politique], ils sont dans le désarroi et en colère. Et souvent, ceux qui sont mécontents ne peuvent avoir recours qu’à de nouveaux partis populistes. La plupart des élections à venir reviendront donc à une bataille entre [des partis] insurgés et défenseurs de l’ordre existant.”

“L’élection la plus inquiétante en Europe”, c’est la présidentielle en France, analyse le magazine. Même si Mme Le Pen ne la gagne pas, “les législatives lui donneront presque à coup sûr une présence considérable à l’Assemblée nationale”.
Le Courrier International, Union européenne. 2017, l’année de la rage

Other international contexts

Abonnez-vous à notre chaîne

Onda International Facebook page