Pyrénées-Atlantiques

Tourisme: en 2016, la Nouvelle-Aquitaine sourit

Tourisme: en 2016, la Nouvelle-Aquitaine sourit(M.Dubieilh – France3, 10/02/17) – En 2016, le tourisme en France aura été meilleur que prévu : au lieu des 80 millions de touristes espérés, c’est 83 millions qui sont venus. Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires Etrangères, était à Biarritz ce vendredi pour faire le point et a rappelé les objectifs pour l’horizon 2020 en France.

La Nouvelle-Aquitaine, elle, a de quoi se rejouir : elle a accueilli 27 millions de touristes, soit près de 170 millions de nuitées.

Parmi eux, 60% sont allés en “ancienne Aquitaine”, 30% en Poitou-Charentes, 10% dans le Limousin.

En tout, ce sont 103 000 emplois qui sont maintenus grâce aux estivants, soit 5 à 6% des emplois salariés dans cette grande région où le tourisme est un moteur de croissance et d’emploi.
Une région sûre
La Nouvelle-Aquitaine est toujours appréciée par les Français : elle est dans le top 3 des régions pour leurs nuitées. Un phénomène qui s’explique par le fait qu’ils se sentent en sécurité chez nous.

Dans un contexte terroriste difficile, les résidents nationaux voyagent moins à l’étranger. Ils cherchent à se dépayser à l’intérieur du territoire, dans une région qui leur paraît sûre.

Du côté des touristes étrangers, les Anglais n’ont pas été refroidis par le Brexit, et restent la première nationalité à coucher dans les hôtels. Les Allemands ont été plus nombreux à venir, et les Espagnols ont quand même posé leurs valises en Nouvelle-Aquitaine malgré la crise qu’ils traversent, d’après Brigitte Bloch, directrice du Comité régional du tourisme.

En revanche, ces touristes venus de toute l’Europe et du monde ont décidé de bouder Bordeaux, au profit de destinations plus “exotiques”, surtout les japonais, d’habitude friands de la capitale régionale.
Les avis surpassent les étoiles
Ils sont de plus en plus à laisser un commentaire sur Tripadvisor, Booking ou encore Trivago. Des centaines et des centaines d’avis, qui deviennent aujourd’hui légitimes, explique Brigitte Bloch :
“Avant, ces sites étaient critiquables, on pensait que les commentaires étaient écrits par les hôtels. Aujourd’hui, leur nombre est trop important pour douter de leur véracité”.
La confiance est telle que les touristes prennent de plus en plus leur décision grâce à ces sites, sans se référer au nombre d’étoiles de l’établissement.
AirBnb et campings en vogue
La moitié des touristes qui viennent en Nouvelle Aquitaine préfèrent passer la nuit dans leur résidence secondaire, dans leur famille ou chez des amis.

Pour les autres, deux choix s’offrent à eux : aller dans les hôtels et campings, ou louer une résidence. Même si les chiffres sont difficiles à évaluer, le Comité régional de tourisme a noté une diversification du mode de logement, et une augmentation des locations, surtout à cause de l’effet AirBnb.

Les campings ne sont pas en reste en saison estivale: 60% des touristes qui ne choisissent pas la location ont planté la tente ou garé leur mobil-home pour dormir cet été. Fait étonnant : la plus forte augmentation de la fréquentation s’est faite dans un département de l’intérieur : la Haute-Vienne (10%).

Les hôtels, quant à eux,ont représenté 20% des nuitées hors location pendant l’été, et leur fréquentation a augmenté de 1,6%.

La région sort donc un bilan touristique satisfaisant, qui confirme son attrait et son dynamisme. Si le tourisme en France a été plutôt morose, la Nouvelle-Aquitaine, elle, peut sourire.

M.Dubieilh – France3, Tourisme: en 2016, la Nouvelle-Aquitaine sourit

Abonnez-vous à notre chaîne

Onda International Facebook page