Photographie Voyager

8 images pour découvrir l’Australie

(Le Courrier International, 16/12/16) – Notre blogueuse Julie Abreu réside à Belgrave, dans le Victoria, à environ une heure de Melbourne. Elle vit dans les collines des Dandenong Ranges, un lieu peu fréquenté par les expatriés, au sein d’une communauté très sympathique et un peu hippie sur les bords. Voici à quoi ressemble son quotidien (et pour en savoir plus, rendez-vous tous les vendredis sur son blog).

Un petit bout de paradis
À quelques heures à peine du centre-ville de Melbourne, Wilsons Promontory est un écrin de verdure pour tous les citadins en mal d’air frais. Il s’agit du point le plus au sud de l’Australie continentale et les habitants de Melbourne s’y retrouvent le temps d’un week-end sportif. Les chemins de randonnée s’enfoncent dans la forêt tempérée humide, et vous amènent à des plages inaccessibles en voiture. Le paradis se mérite !

La lutte contre les feux de bush
La campagne autour de Ballarat, au nord de Melbourne, est brûlée par le soleil du mois de février. Pendant les mois d’été (de décembre à février/mars), il pleut très peu dans le Victoria, et le voyageur qui traverse les immenses plaines de cette région consacrée à l’élevage bovin imagine sans peine le danger que représentent les “bush fires”, ces feux incontrôlables qui embrasent le pays durant l’été. Les communautés rurales sont particulièrement exposées, mais s’organisent pour lutter (sur cette image, on distingue de grands réservoirs d’eau adossés à cette ferme).

Les plages de surf
Sur les longues plages de surf de Phillip Island, une île située au sud-est de Melbourne, les sauveteurs gardent les yeux grands ouverts. Les forts courants qui passent par ces côtes rendent les baigneurs particulièrement vulnérables, bien qu’ici les habitants soient relativement bien informés des dangers de la mer et que de gros efforts sont menés pour que tout le monde, même les plus jeunes, sache (bien) nager.

Les dégustations de vin
La production de vin est l’un des piliers de l’économie de l’État de Victoria. Dans la Yarra Valley, de nombreux producteurs ouvrent leurs portes aux visiteurs : pour un mariage, un événement familial ou simplement le déjeuner du dimanche. Des visites guidées sont organisées pour les touristes. C’est une véritable économie qui s’est développée ces 20 dernières années autour de la dégustation de vin.

Un paysage spectaculaire
Les Grampians sont un parc national situé à environ 3 heures du centre-ville de Melbourne et offre des vues époustouflantes sur la campagne alentour. C’est un lieu particulièrement apprécié des randonneurs et des photographes, qui chaque week-end s’engagent sur les kilomètres de chemins de randonnée.

Les animaux sauvages
La Great Ocean Road est LE spot à visiter quand on vient en Australie pour la première fois. Située à quelques heures du centre de Melbourne seulement, elle offre des vues incroyables sur le bord de mer : falaises à pic, plages de sable blanc, forêts tempérées humides… Les amateurs de surf se retrouvent dans les vagues, tandis que d’autres, comme sur cette photo, vont à la rencontre des animaux sauvages, omniprésents dans cette partie du Victoria. Les cacatoès, eux, en profitent un maximum en réclamant à manger aux plus téméraires.

Les lieux de villégiature
Mornington est situé au sud de Melbourne, sur la péninsule du même nom. Autrefois un lieu de villégiature pour les riches cadres du CBD, la ville est à présent bien développée et les maisons secondaires sont devenues des résidences principales. La plage de Mothers beach, avec son port de plaisance et ses cabanes colorées, attire les visiteurs, mais aussi les locaux, qui viennent profiter des eaux calmes de la baie avec leurs enfants.

Noël en été
C’est certainement la chose la plus étrange que j’ai pu vivre ici : l’inversion des saisons et immanquablement, Noël en été. Les Australiens jouent à fond la carte de l’humour : le Père Noël en tongs, les faux flocons sur les vitres… Leurs racines européennes (pour une grande majorité d’entre eux) s’exposent dans les rues surchauffées des banlieues de Melbourne : il n’est en effet pas rare qu’il fasse 35° pour le repas de Noël.

Le Courrier International, 8 images pour découvrir l’Australie

Other international contexts

Abonnez-vous à notre chaîne

Onda International Facebook page