Gastronomie

Les tapas, un classique populaire hissé au rang de patrimoine universel?

Les tapas, un classique populaire hissé au rang de patrimoine universel?(Courrier International, 16/06/16) – Le gouvernement espagnol souhaite inscrire les tapas au Patrimoine de l’Humanité. Une initiative qui enchante le quotidien madrilène La Razón, pour qui la tapa est le plus bel ambassadeur de la culture espagnole à l’international.

Cette année, la célébration de la “journée mondiale des tapas”, jeudi 16 juin, en Espagne et pour la première fois dans 29 autres pays du monde, revêt une signification spéciale. Il y a quelques jours, le gouvernement espagnol a adressé une demande officielle à l’Unesco afin d’inscrire cette pratique culinaire au Patrimoine immatériel de l’humanité.

Une initiative qui “jouit d’un soutien unanime et inconditionnel” dans les bars ibériques, selon le journal La Razón, qui chante les louanges de cette “grande dame de la gastronomie espagnole”. Pour le quotidien, “la tapa a su dépasser son influence locale pour acquérir une dimension universelle”, et se présente désormais comme un “ambassadeur gourmet” du pays aux 174 restaurants étoilés par le guide Michelin.

Le fruit d’intenses méditations culinaires

“Dénominateur commun régional” d’un pays aux identités locales très marquées, la force des tapas réside dans leur extraordinaire diversité : “elle est un luxe quotidien pour tous les publics et pour tous les budgets”.

”Transformée par la cuisine gastronomique” qui s’est appropriée cette tradition hautement populaire ces dernières années, la tapa peut même être qualifiée “d’auteur” lorsqu’elle est “le fruit d’intenses méditations culinaires”.

Cette réputation nouvellement acquise correspond à merveille au projet voulu par la Marca España, l’agence gouvernementale qui vise à promouvoir le prestige du pays sur la scène internationale.

Le Corrier International – Les tapas, un classique populaire hissé au rang de patrimoine universel?

Abonnez-vous à notre chaîne

Onda International Facebook page