Society Technology

Lisbonne prochaine capitale des nouvelles technologies

Lisbonne prochaine capitale des nouvelles technologies(Courrier International, 29/12/16) – Top ! Je suis une ville avec un pont rouge emblématique, je suis réputée pour mes spots de surf et mes nombreuses collines environnantes, j’abrite de nombreuses entreprises technologiques… Je suis, je suis… ? Lisbonne. La capitale portugaise prend de plus en plus des airs californiens, rapporte le quotidien The Guardian. Elle vient d’accueillir pour la première fois le Web Summit. Ce “Glastonbury des geeks”, du nom d’une ville anglaise où est organisé chaque année un grand festival de musique, est devenu une référence dans le domaine du numérique. L’événement est, par ailleurs, réputé lucratif et constitue une vitrine indéniable pour la ville hôte.

Du 7 au 10 novembre, Lisbonne a ainsi accueilli près de 50 000 personnes venues réseauter et écouter des personnalités influentes de la tech comme Sean Rad, le fondateur de Tinder, Mike Schroepfer, directeur de la technologie chez Facebook, ou le footballeur-investisseur Ronaldinho. On estime à près de 200 millions d’euros les retombées économiques pour Lisbonne, sans compter le bénéfice en image.

Un environnement attractif

La pérennisation d’une scène technologique est une priorité pour le Portugal. Le gouvernement réfléchit à des outils économiques à même d’attirer des start-up britanniques, américaines, néerlandaises ou encore allemandes. Dans cette stratégie, Lisbonne est destiné à un rôle de premier plan. Manuel Caldeira Cabral, ministre de l’Économie portugais, explique :

Nous attirons [les start-up] pour différentes raisons : notre système de subventions, notre politique fiscale compétitive pour les jeunes entreprises ; mais aussi grâce au style et à la qualité de vie dont jouissent les entrepreneurs.”

Ridhi Kantelal, jeune entrepreneuse portugaise, apprécie d’autant plus Lisbonne après avoir passé quelques années à Londres :
“Tout le monde parle anglais, il y a de grands talents technologiques, et le coût de la vie est bien plus abordable. Avec l’équivalent de mon loyer londonien, je peux vivre ici et m’autoriser un ou deux voyages à Londres chaque mois. La météo, la nourriture et les gens sont agréables.”

Rohan Silva, ancien conseiller de Downing Street et entrepreneur en technologie, a lui aussi succombé aux charmes de la capitale portugaise :

Lisbonne est bien plus intéressante que San Francisco car ce n’est pas la ville d’une seule industrie (nouvelles technologies). Je la comparerai davantage à Los Angeles, en fait, en termes de style de vie et de vibe.”

Tout n’est pas parfait pour autant. Les start-up, tout en reconnaissant les efforts du Portugal pour construire une scène technologique, pensent qu’il est possible d’aller plus loin. Des incitations fiscales à destination des entrepreneurs sont attendues tout comme la réforme de la législation du travail, jugée archaïque et bureaucratique.
Courrier International, Lisbonne prochaine capitale des nouvelles technologies