Tourism

Sare, l’âme basque

(C.Marchand – La Semaine du Pays Basque, 10/07/15) – L’âme basque ne se définit pas, elle se vit dans ses racines, au plus profond de soi, de sa terre. Les traditions se transmettent depuis la nuit des temps, tout en évoluant dans le monde contemporain, en s’appuyant sur ses savoirs. Intacte est restée l’âme du village au fil des bouleversements… Deux proverbes rappellent ce bon sens « Saran Astia » (à Sare, on a le temps), et sur le clocher de l’église « Oren guziek dute gizona kolpatzen azkenekoak du hobirat egortzen » (toutes les heures blessent l’homme, la dernière l’envoi au tombeau). La vie du village se concentre sur sa place, fierté des Saratar. C’est le lieu de tous les rendez-vous de l’église Saint-Martin, des parties de pelote sur son fronton de pierre, des fêtes du village en septembre, en passant par les marchés, les romerias, fêtes associatives… Carrefour avec la Navarre voisine, le territoire transfrontalier de Xareta se distingue par l’union de quatre villages : Sare, Zugarramurdi, Urdax/Urdazubi et Ainhoa. Bien au-delà des frontières, la vie familiale unit ces villages dans leur culture et patrimoine.

Original source: http://www.lasemainedupaysbasque.fr/sare-l-a-me-basque-39274