Euskadi Tourism

Tourisme dans les Pyrénées-Atlantiques

Tourisme dans les Pyrénées-Atlantiques(Sud Ouest, 05/07/18) – Malgré plusieurs mouvements de grève et une météo capricieuse, notamment les 15 premiers jours, le mois de juin a été bon pour 53% des professionnels du département. “Cet optimisme concerne autant la présence des touristes français qu’étrangers”, relève l’Agence d’attractivité et de développement touristiques. Les professionnels du thermalisme font état d’une fréquentation moyenne de leurs établissements tandis que les campings ont vraiment subi le mauvais temps.

Réservations : une première quinzaine de juillet jugée “moyenne”
L’Agence a également dévoilé les perspectives pour cet été 2018.

En ce début de juillet, l’état des réservations en Béarn et au Pays basque est jugé “moyen” pour la première quinzaine de ce même mois par près d’un professionnel sur deux dans le département, indique l’Agence d’attractivité et de développement touristiques. Les réservations de la deuxième quinzaine de juillet sont, quant à elle, jugées “bonnes” par près d’un répondant sur deux.

En Pays basque intérieur, cette tendance est plus marquée avec une première quinzaine de juillet qui s’annonce “moyenne” à 70% et une amélioration pour la seconde à 58%. Les professionnels interrogés de la Côte basque sont moins optimistes après le 14 juillet avec un niveau de réservation jugé “moyen” par 48% des professionnels.

Les réservations béarnaises sont, pour leur part, jugées “bonnes” à 46% la première quinzaine de juillet et “bonnes” à 64% la seconde.

La plupart des professionnels des Pyrénées-Atlantiques remarque que les réservations de dernières minutes continuent à prendre de l’ampleur et que le mauvais temps accentue cette tendance.

Si les campings, sites et musées et thermalistes s’attendent à une moins bonne saison que l’année dernière, la majorité des professionnels restent confiants, selon l’Agence qui conclut en soulignant que le mois d’août s’annoncerait équivalent à celui de 2017.

Sud Ouest, Tourisme dans les Pyrénées-Atlantiques : un mois de juin “bon” pour 53% des professionnels