Les savoir-faire cachés du territoire

Artisans d’art : les savoir-faire cachés du territoire

(I.Chanut – Aquitaineonline.com, 20/03/22) – Passionnée par les Métiers d’art et consciente de la richesse de ces talents d’exception, Mialy a sélectionné une vingtaine d’artisans d’art dont les métiers sont répertoriés à l’Institut National des Métiers d’art.

Céramiste, passementier, ébéniste, souffleur de verre, feutrier, marqueteur, ferronnier… tous ces artisans invitent le public à découvrir leurs œuvres dans la crypte Sainte-Eugénie à travers une scénographe originale, entre tradition et innovation.

Tout au long de l’exposition, des rencontres avec ces artisans d’art, artistes, permettront de mettre en lumière la richesse de leur savoir-faire, de leur créativité, de quoi prendre conscience de leur implication au sein du territoire, voire susciter de nouvelles vocations…

Pourquoi cette exposition ?
Cette exposition est née à l’initiative de Mialy Randriamanantena, fondatrice et dirigeante d’ « Entre Terre & Talents », une structure qui participe au maintien et au développement innovant de l’activité d’artisanat d’art territoriale en France et à l’international.

Mialy fait le constat que le marché des Métiers d’art demeure peu structuré et fragile, et que malgré sa richesse, l’artisanat d’art du territoire est peu connu au niveau local, et encore moins au niveau national et international.

D’où l’idée d’offrir au public une large lisibilité sur la richesse des savoir-faire d’ici – Pays basque, Landes, Béarn – en proposant cette exposition ouverte gratuitement aux visiteurs pendant 2 mois à la crypte Sainte-Eugénie.

Ces 20 artisans regroupent des domaines d’activités très divers : Céramiste, Ebéniste, Fabricant de makhilas, Fabricant de luminaires, Ferronnier-Forgeron, Maître verrier, Marqueteur, Mosaïste, Passementier, Souffleur de verre, Sculpteur, Tisserand cuir, Fabricant d’objet d’art en textiles en volume.

Tous ont en commun cette capacité non seulement de recevoir les savoir-faire mais aussi d’organiser la transmission et de la valoriser. Ils iront d’ailleurs à la rencontre du public à l’occasion d’ateliers scolaires, jeune public, ou de rencontres avec le tout public.

Qu’est-ce qu’un métier d’art?
Le métier d’art est l’héritage de savoir-faire précieusement élaborés au fil des siècles. Il est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco qui le définit comme un « facteur important du maintien de la diversité culturelle face à la mondialisation croissante, utile au dialogue interculturel et encourageant le respect d’autres modes de vie ».

Ces professionnels très qualifiés imaginent, façonnent, restaurent des pièces. La transformation des matières ou leur restauration est le cœur des 281 métiers qui composent l’artisanat d’art, dans 16 domaines (Chiffres INMA – Institut National des Métiers d’Art -).

Aujourd’hui, la France compte plus de 38 000 entreprises métiers d’art. Certaines travaillent dans des domaines bien connus du public comme l’ébénisterie ou la bijouterie. D’autres exercent des métiers rares : chaumier, gantier, sérigraphe.

Ils sont répertoriés par titres et labels : “Artisan d’art”, “Maître-artisan en métiers d’art”, “Entreprise du Patrimoine Vivant”, “Meilleur ouvrier de France” et interviennent dans des champs et domaines très variés, l’architecture et les jardins (vitrailliste, fontainier, tailleur de pierre, etc.), l’ameublement et la décoration (canneur- rempailleur, ébéniste, mosaïste, peintre en décor, tapissier, etc.), luminaire, métal, bijouterie, céramique, cuir, les arts du spectacle, restauration patrimoine.

I.Chanut – Aquitaineonline.com, Artisans d’art : les savoir-faire cachés du territoire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
scroll to top