Gastronomy

Trois jeunes chefs du Pays basque intronisés Maîtres Cuisiniers de France

(La Semaine du Pays Basque, 15/04/15) – Proches des productions locales, de leurs terroirs qu’ils en soient issus ou d’adoption, ces chefs œuvrent pour transmettre les fondamentaux d’une cuisine traditionnelle tout en la faisant vivre dans la modernité. Après Las Vegas en 2014, Biarritz a été l’escale des chefs de l’emblématique association des Maîtres Cuisiniers de France. Sous la houlette notamment des chefs Jean-Pierre Saint-Martin à Saint-Savin des Hautes-Pyrénées, Maurice Isabal Ithurria d’Ainhoa, Jean-Marie Gauthier Villa Eugénie à Biarritz, Philippe Ibarboure à Bidart, la collaboration du staff de l’Hôtel du Palais, et des partenaires, plus de 400 personnes ont été accueillies au Pays basque.
De l’assemblée générale, l’intronisation des nouveaux membres au repas de gala, les participants ont été particulièrement attentifs aux propos de leur président le chef Christian Têtedoie de Lyon. « Les membres de l’association des Maîtres Cuisiniers de France portent haut les couleurs de la gastronomie française et de ses terroirs depuis 65 ans. Ils transmettent la tradition de savoir-faire et du respect de la qualité aux jeunes générations, chacun apportant ses gammes d’innovation de son temps ». Un héritage culinaire que beaucoup de chefs étrangers essayent de comprendre en venant se former en France. Ce passage du flambeau anime de la même passion d’ancrer les pratiques anciennes dans la modernité, précurseur des mouvements actuels. « Depuis toujours, nous sommes en lien avec nos terroirs ou d’adoption en France ou dans le monde. Nous défendons les petits producteurs et la diversité et le maintien d’une économie locale. Ce sont les racines de nos cuisines les goûts, la biodiversité et les terroirs pour préserver la terre nourricière. C’est notre culture, nos savoirs et ces transmissions depuis la nuit des temps qui ont façonné notre gastronomie. Nous partageons ces valeurs de l’amour du travail bien fait, la recherche de l’excellence, la volonté permanente de faire plaisir à nos clients. La passion pour notre métier, nous pousse à donner le meilleur de nous même et de le mettre en commun, en faisant des sacrifices pour arriver à ce niveau d’excellence. L’association permet d’échanger, de partager et communiquer davantage. C’est une famille attachée à des valeurs fondamentales que tout le monde reprend aujourd’hui. Nous avons toujours défendu l’idée que la tradition était une source inépuisable de créativité et de modernité, dans le respect. »
Le label M.C.F. est le signe de qualité d’une cuisine française inspirée de la tradition utilisant les produits et les techniques de son temps. Le rayonnement de la cuisine française est à son apogée aux quatre coins de la planète. Les Maîtres Cuisiniers de France World est une marque forte de 500 chefs français travaillant en France ou dans le monde dont les USA, Amérique centrale et latine, Asie, Moyen Orient.. Tous respectent la Charte rédigée en 1951 lors de la création de l’association, notamment de garantir la qualité culinaire, la bonne tenue et le service des restaurants français. « Nos missions principales sont la transmission du savoir, d’une cuisine classique mais pas passéiste, et la formation des jeunes apprentis. » A ce titre l’association MCF a ouvert deux écoles au Chili et au Mexique, et un projet à Manille.
Chaque congrès est aussi l’occasion d’introniser des chefs qui ont préalablement préparé un dossier encadré par deux parrains MCF, accepter les clients mystères, un recrutement très strict pour devenir Maître Cuisinier. Tels des sportifs de haut niveau, aux armoiries tricolores sur leurs vestes, ces chefs progressent par la rigueur de leur travail, une discipline de précision pour arriver à l’excellence.
Original source: http://www.lasemainedupaysbasque.fr/2015/03/17/30623-trois-jeunes-chefs-du-pays-basque-intronises-maitres-cuisiniers-de-france