Environment

Une forêt vieille de 280 millions d’années découverte… en Antarctique

(Le Nouveau Paradigme, 21/11/17) – L’Antarctique n’a pas toujours été cette étendue blanche et glacée qui la caractérise aujourd’hui. Au contraire, une luxuriante forêt y aurait existé il y a des millions d’années.

Des scientifiques de l’Université du Wisconsin ont récemment mis à jour une forêt fossilisée au pôle Sud et qui daterait de 280 millions d’années, comme le rapporte Live Science.

«L’Antarctique conserve un historique écologique qui peut aller jusqu’à 400 millions d’années, ce qui représente la quasi-intégralité de l’évolution des plantes», explique l’un des chercheurs, Erik Gulbranson.

Lui et ses collègues ont découvert dans cette région 13 arbres fossilisés datant de la période précédant une extinction massive de la vie sur Terre en raison de changements climatiques radicaux il y a environ 252 millions d’années.

Cette période a notamment été marquée par l’extinction de 95 % des espèces vivantes de la planète. L’hypothèse avancée par les chercheurs pour expliquer ces changements climatiques est celle d’une émission incontrôlée de gaz à effet de serre dans l’atmosphère en raison d’éruptions volcaniques, causant ainsi une hausse de la température de la Terre qui aurait eu des impacts irréversibles sur l’acidité des océans.

L’équipe a identifié des espèces végétales appelées glossopteris, aujourd’hui disparue, mais qui auraient dominé le paysage de l’Antarctique il y a plusieurs millions d’années. Ces fossiles auraient été ensevelis par des cendres volcaniques avant de se transformer en roches, ce qui en fait les fossiles végétaux les mieux préservés de la planète.

Selon Gulbranson, cette espèce d’arbre pouvait atteindre jusqu’à 40 mètres de haut et possédait des feuilles larges et longues.

Cette découverte représente une percée significative dans la recherche sur la chronologie de cette extinction.

«Ce que nous essayons de comprendre, ce sont les causes qui ont mené à ces transitions, c’est ce que nous n’avons pas encore très bien saisi», a indiqué Gulbranson.

Le Nouveau Paradigme, Une forêt vieille de 280 millions d’années découverte… en Antarctique